IBNA journeeJardinsAquitaineJournée filière "Les Jardins d'Aquitaine" le 11 janvier 2018

Les Jardins d’Aquitaine est une entreprise adaptée spécialisée dans l’élaboration et la commercialisation de fruits & légumes frais pré emballés.

Dans le cadre de son projet de développement d’une gamme bio, Les Jardins d’Aquitaine ont souhaité organiser, en partenariat avec INTERBIO Nouvelle-Aquitaine et la Chambre d’agriculture de Lot-et-Garonne, une demi-journée afin de présenter les besoins et l’accompagnement de l’entreprise aux producteurs du département.

La référente nationale fruits et légumes Carrefour BIO était présente pour appuyer la demande et mettre en avant l’approche partenariale avec ses fournisseurs. Près de 30 producteurs ont fait le déplacement pour la présentation et la visite de l’entreprise. Face à ce succès, l'entreprise envisage d’annualiser ce rendez-vous avec les producteurs.

IBNA journeeuniprolediJournées filière "Légumes pour la transformation" les 5 et 14 décembre 2017

Uniproledi a organisé, en partenariat avec INTERBIO Nouvelle Aquitaine et la Chambre d’agriculture 47 deux journées filières en décembre 2017 pour aider la coopérative Uniproledi à présenter son projet bio et à développer ses approvisionnements en tomates, haricots, pois et maïs doux pour la transformation. 

Les deux journées ont eu lieu au Barp (33) et à Bias (47) en présence des transformateurs partenaires de la coopérative (Antarctic Foods Aquitaine, Tomates d’Aquitaine et d’Aucy). 

IBNA commissionoeufviande2Face à la demande, les filières viande et œufs bio se développent en Nouvelle-Aquitaine

Les opérateurs économiques de Nouvelle-Aquitaine se sont retrouvés à Périgueux le 12 octobre 2017 lors de la commission interprofessionnelle viande et œufs bio d’INTERBIO Nouvelle-Aquitaine. Les filières ovines, bovines, porcines et avicoles étaient représentées aux côtés des organismes de développement agricole.

Le marché bio est actuellement en forte demande de matière première, toutes filières confondues. Les objectifs de développement de la production de viande et d’œufs bio ont été présentés par les différents opérateurs présents.

images intro gdes cultures

La filière Grandes Cultures en plein développement en Nouvelle-Aquitaine

La commission Grandes Cultures s’est de nouveau réunie le 10 octobre 2017 et a rassemblé 25 entreprises et organismes de la filière régionale.

Lors de cette rencontre, sont réalisés un tour d’horizon des marchés et de la situation en Nouvelle-Aquitaine et un point sur les besoins en matières premières et les approvisionnements.

Le marché est en forte croissance et notamment pour des produits issus de la filière. En 2016, on enregistrait une croissance de +24% dans le secteur de l’épicerie tirée par le succès du vrac, céréales petit déjeuner et produits céréaliers d’accompagnement. Cette tendance à la hausse est en train de se confirmer en alimentation humaine donc mais aussi dans le secteur des aliments pour bétail qui dans notre région, se structure et se développe pour répondre aux besoins de la filière avicole notamment.

Une filière grandes cultures très dynamique en Nouvelle-Aquitaine

La commission Grandes Cultures s’est réunie le 12 juin dernier afin de faire le point sur l’évolution du marché, des surfaces bios et des prévisions de collectes (présentation des prévisions de Coop de France). Les grandes cultures sont une des filières les plus dynamiques en termes de conversion.

Le groupe de travail sur les seuils économiques en filière grandes cultures a présenté ses premiers constats et conclusions. Une problématique majeure a été mise en évidence : le blé est très demandé par les transformateurs mais est abandonné dans les cultures des producteurs (environ 30% des volumes en blé sont aujourd’hui importés). Plusieurs causes de cet abandon ont été évoquées, la principale étant que le blé n’est pas assez rémunérateur pour les agriculteurs par rapport à la culture d’autres espèces. Des pistes de solutions ont été présentées et rendez-vous a été pris pour le dernier trimestre 2017 pour la restitution complète de l’étude aux acteurs de la Nouvelle-Aquitaine.

Nouvelles actions pour la commission artisan

Suite à la fusion des régions et l’élargissement du collectif, INTERBIO a réalisé un état des lieux auprès des artisans adhérents afin d'identifier les difficultés rencontrées et les attentes vis à vis de la Commission Artisans.  Nous avons accueilli une stagiaire qui a réalisé des entretiens individuels avec toutes les entreprises rassemblant au moins l’un des 2 critères : Chiffre d'affaire inférieur à 2M d’€ ou nombre de salariés inférieur à 20.

Les 34 entreprises répondantes ont abordé plusieurs thématiques comme l'activité BIO, les approvisionnements,  la communication, la concurrence…